0

Avocat: le métier le plus exigeant

avocat

Le métier d’avocat exige plusieurs disciplines et formations. Découvrez dans cet article les étapes professionnelles et pratiques pour devenir un avocat.

L’avocat est un juriste qui a pour mission de défendre les clients du petit litige au cas très délicat. Son rôle est d’assister son client dans sa prise de décision et dans son recours judiciaire. Il l’accompagner également pour vérifier que ses droits ne sont pas violés lors d’audition ou de garde à vue. Cette profession, de plaider en justice les clients, est réparti en trois grandes catégories. On trouve les avocats d’affaires, en droit de travail et en droit de la famille. Ce métier fait partie des métiers dont la sélectivité est la plus élevée.

Les compétences indispensables d’un avocat

L’avocat est une personne, qui a naturellement, un sens de la justice et une envie d’aider les autres. Représentant de la justice, il doit être honnête, discipliné, fiable et objectif. Il doit également respecter la déontologie du métier qui implique le secret professionnel. L’avocat doit faire preuve de prudence pour ne pas conseiller, à son client, une solution non étudiée. Il est également nécessaire qu’il soit confiant et être un bon orateur surtout lors des plaidoiries et faire preuve d’une certaine force de caractère de manière à réussir à argumenter et à convaincre. Il faut notamment être très pédagogue et discipliné pour respecter les règles de la loi qui lui sont imposées. Il est important aussi que le défenseur soit digne de confiance et respecte le secret professionnel de ses clients.

Comment devenir un avocat en Tunisie

Par définition, les personnes exerçant ce métier doivent être obligatoirement inscrites dans le tableau des avocats. Pour s’inscrire à ce tableau et devenir avocat en Tunisie, vous devez avoir la nationalité tunisienne depuis au moins 5 ans et résider sur le territoire de la République de la Tunisie. Un avocat doit être âgé entre 20 ans et 50 ans maximum et doit posséder le certificat d’aptitude à cette profession. En effet, ce document est strictement et uniquement délivré par l’institut supérieur de la profession d’avocat. Il est important aussi que le candidat à l’inscription ne doive pas avoir des problèmes avec la justice comme l’infraction intentionnelle, la faillite et les actes infamants. Les conditions d’âge ne seront pas prises en compte pour ceux qui ont exercé la magistrature pendant 10 ans.

Par ailleurs, les titulaires du certificat tunisien d’aptitude à la profession ont le droit de s’inscrire directement dans le tableau des avocats comment Maitre Sami Jouini, ainsi que ceux qui possèdent un master en droit ou en science juridique, d’un doctorat ou d’un diplôme équivalent.  Pour se faire, ils doivent présenter leur diplôme dans un délai qui ne dépasse pas les trois moins après la date de l’obtention du diplôme. Il faut ensuite passer et de suivre un stage professionnel de 2 ans susceptible d’être prolongé. De ce fait, l’institut supérieur de la profession d’avocat prend en charge la formation des étudiants qui sont admis au concours et ceux qui décerne le certificat d’aptitude à la profession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *