0

Les différents types de disjoncteurs électriques !

disjoncteur électrique

Le disjoncteur est un appareil qui protège l’installation électrique d’un foyer/lieu ainsi que les occupants, il assure l’arrêt d’urgence de l’ensemble de l’installation électrique en cas de problème, de surtension, etc. On distingue différents types de disjoncteurs qui n’offrent pas tous la même protection. Il est donc important de choisir celui qui est adapté à la situation, afin d’éviter tout danger.

Le disjoncteur magnétique

Ce disjoncteur intervient pour protéger contre les courts-circuits grâce à un déclencheur magnétique. Ce déclencheur est basé sur la création d’un champ magnétique lors du passage d’un courant. Le système comporte un circuit magnétique ayant une partie fixe et une partie mobile, une surintensité attire la partie mobile vers la partie fixe et le contact crée le déclenchement. Le disjoncteur magnétique est apprécié pour sa précision. Il est utilisé en cas de fortes surintensités et on le retrouve surtout pour protéger les moteurs, les transformateurs. La protection magnétique a pour principale fonction la protection des équipements contre les défauts (surcharge de l’équipement, court-circuit, panne…).

Le disjoncteur thermique

Ce mécanisme composé de deux lamelles qui protège contre les surcharges d’intensité du courant. Lorsque le courant est trop important, la chaleur augmente ce qui fait se déformer une des deux lamelles (les deux n’étant pas composées de la même manière). Le circuit est ainsi coupé, et le courant ne passe plus, permettant ainsi d’éviter la surchauffe. Ce genre de système est robuste et plutôt simple, mais il n’est malheureusement pas très précis et a un temps de réaction plutôt lent. Il permet tout de même d’éviter de laisser le circuit électrique en surintensité prolongée. 

Le disjoncteur magnétothermique

Il s’agit d’un disjoncteur électrique Tunisie qui assure les deux protections précédentes : les courts-circuits et les surcharges. Les deux techniques précédentes sont associées, dans le but de veiller à l’effet thermique lors d’une surcharge (réponse lente au dysfonctionnement) et à l’effet magnétique lors d’un court-circuit (réponse rapide au dysfonctionnement). 

Le disjoncteur électronique

Ce type de disjoncteur plus avancé permet de rempli les mêmes fonctions que les disjoncteurs thermiques et/ou magnétiques, c’est-à-dire détecter selon le cas les courants de surcharge de la maison ou les courants de court-circuit pour provoquer l’ouverture des contacts. À la différence des autres disjoncteurs, le disjoncteur électronique dispose de nombreux paramétrages et réglages (niveau et délai de déclenchement prioritairement) à l’aide de son écran.

Le disjoncteur magnétothermique différentiel

Composé de deux éléments : le magnéto-thermique et le différentiel, le disjoncteur différentiel protège les circuits des surcharges et des courts-circuits, mais également des biens et les personnes des risques d’électrisation. Il a la particularité d’être à haute sensibilité (30 mA) ; cette dernière étant le seuil de déclenchement lorsqu’il y a une surcharge de courant. Son principe de fonctionnement est relativement simple, il compare l’ensemble des intensités au niveau de chaque conducteur qui le traverse. Dès lors que l’intensité du courant est différente d’un conducteur à l’autre, il y a présence d’une fuite et dans ce cas, le disjoncteur va rapidement couper le courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *