0

Les points importants sur le remorquage de voiture !

remorquage de voiture

Que ce soit à cause d’une panne ou suite à un accident, il est parfois nécessaire de faire remorquer sa voiture. Mais comment faire pour remorquer sa voiture ? Quelles sont les règles à respecter ? Découvrez-en davantage sur le sujet dans cet article !

Lorsqu’’une voiture tombe en panne, la plupart des automobilistes s’empressent de faire appel à un dépanneur ou à leur garagiste dès qu’un incident lié à un problème mécanique survient. Cependant, avant de penser à cette option, il convient de se renseigner sur votre assurance auto. En effet, dans de très nombreux cas, les assureurs proposent dans leurs contrats des garanties comprenant notamment le financement du coût d’éventuel dépannage. Pour cela contacté votre assureur, il vous dira s’il y a ou non prise en charge. Dans le cas d’une prise en charge, ils se chargeront de vous envoyer un service de dépannage pour vous venir en aide. 

Est-il possible de remorquer sa voiture soi-même ?

Il est possible sous certaines conditions, de réaliser soi-même un remorquage. Cependant, remorquer une voiture est toujours une opération délicate. Aussi, pour pouvoir la réaliser sans risques, il y a des règlements à respecter. Il faut également disposer de matériel approprié pour sécuriser l’intervention. En effet, l’usager doit posséder une barre de remorquage. Contrairement à une corde ou à des chaînes, ce type de barre homologuée spécialement conçue pour le remorquage voiture permet de maintenir une distance de sécurité entres les deux véhicules. Il doit aussi avoir sous la main un second véhicule. Le poids de celui-ci doit être supérieur à la voiture tracté pour assurer le freinage en côte. Bien entendu, les deux véhicules doivent être équipés d’anneaux permettant la possibilité du remorquage. Le poids total des deux voitures ne doivent pas non plus excéder les 3, 5 tonnes au cas où les conducteurs ne possèdent que le permis de catégorie B.

Quels sont les règlements à respecter ?

Un véhicule remorqué ou tracté doit toujours rouler au point mort et le frein à main bien desserré. La vitesse ne doit pas non plus dépasser 50 km/h pour faciliter le freinage en cas de besoin. L’alignement des deux véhicules (le tracté et le tracteur) doit être respecté durant tout le trajet. Installer un gyrophare ou des feux de signalisation au cas où ceux de la voiture tractée ne fonctionnent pas. Pour les deux véhicules, les feux de détresse doivent être allumés pour prévenir les autres usagers de la route du potentiel danger que représente ce remorquage. Ils doivent également emprunter les axes secondaires pour circuler et non les autoroutes ou les voies rapides. Sauf en cas de changements de direction ou de manœuvres, il faut toujours utiliser les warnings. Un conducteur doit aussi se trouver dans le véhicule remorqué pour pouvoir le contrôle. Enfin, le remorquage doit être effectué sur une courte distance. Pensez donc à rejoindre le garage le plus proche pour effectuer les réparations nécessaires. 

Notez que si la voiture à remorquer ne peut pas être tractée, il convient d’avoir recours au service d’un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *