0

Plan de maison : que savoir sur la maison container ?

plan de maison

Envisager la conception d’une maison container reste une idée marginale. Le projet intéresse de plus en plus les ménages. Il crée l’engouement chez les adeptes de constructions atypiques, charmant aussi grâce à son côté écologique. Par ailleurs, ce type de construction attire pour son prix accessible et son aspect pratique. Le permis de construire peut être requis pour réaliser ce type de logement. D’où l’importance de faire appel à un architecte comme celui de Dessinéo pour concevoir vos plans.

Caractéristiques d’une maison container

Actuellement, les maisons containers sont fortement plébiscitées. Elles attirent par leur originalité et caractère chaleureux. Il s’agit d’un habitat en kit facile à installer. Ce type de maison est fabriqué à partir de containers maritimes. Le projet permet de donner vie à d’imposantes caisses métalliques. Il répond parfaitement au concept écologique. Une maison container peut également servir à réaliser un projet d’extension. Elle est idéale pour la conception d’un garage. Il est aussi possible de l’utiliser pour le placement d’une petite annexe habitable au sein du jardin. La bâtisse est dotée d’un toit plat, ce qui est parfait pour abriter une toiture végétalisée.

La mise en œuvre d’une maison container reste rapide. Elle doit toutefois répondre à quelques critères pour se concrétiser. Avant de commencer, il faut d’abord vérifier la compatibilité du terrain. Examinez à l’avance la faisabilité de l’acheminement des modules qui vont constituer la future habitation. Sachez aussi qu’il faudra recourir à de grands véhicules pour assurer le transport des caissons sur le terrain. Souvent, la surface d’un logement container dépasse 20 m². Le permis de construire est donc à prévoir avant de réaliser votre projet.

Les étapes de conception d’un plan de maison container

La réalisation d’une maison container débute donc par le dépôt d’une demande d’autorisation auprès de la mairie. La démarche nécessite la conception de plans de maisons de la part d’un dessinateur technique ou d’un architecte qualifié. Notez que ce type de fabrication peut être interdit dans certaines localités. Il serait plus prudent de vous renseigner sur les réglementations requises. Rendez-vous alors à la mairie afin de déterminer toutes les prescriptions.

Une fois les démarches administratives terminées, les travaux peuvent alors commencer. Pour ce qui est de l’installation d’une maison container, la principale tâche consiste à assembler les différents caissons. C’est une étape assez aisée que les constructeurs réalisent en peu de temps. Lors de la démarche, les professionnels doivent s’assurer que les modules soient parfaitement fixés au sol pour garantir la solidité de la construction. En outre, le dispositif doit être bien scellé pour ne pas risquer de tomber. 

Il faut savoir qu’un container se compose d’une structure étanche et sans aucune ouverture. Sa transformation en habitation implique la création de portes et de fenêtres. Sans la prise de mesures de consolidation, une découpe peut fragiliser le bâtiment. Par ailleurs, l’isolation n’est pas une étape à négliger lors de la pose d’une maison container.   

Les astuces pour isoler une maison container

Pour la mise en place d’une maison container, une isolation adaptée reste cruciale. Lors de la conception du plan de maison, l’architecte doit indiquer le système d’isolation utilisé. Notez qu’une mauvaise isolation risque de provoquer des pertes calorifiques. Pensez à multiplier les ouvertures pour optimiser la circulation de l’air à l’intérieur. 

Pour isoler une maison container, vous avez le choix entre un système intérieur ou extérieur. Tout dépend de la surface des modules. Au cas où celle-ci resterait réduite, préférez une isolation par l’extérieur. Une couche d’isolation peut en effet diminuer de quelques centimètres la surface de l’habitation. Le système par l’intérieur peut convenir pour une surface assez spacieuse. Un dispositif extérieur peut coûter plus cher. Il doit être plus épais pour garantir une meilleure performance. Dans les deux cas, les matériaux restent les mêmes. Entre la paille et la laine de roche, c’est à vous de sélectionner. Ne pas oublier l’isolation de la toiture et du sol. Le bardage en bois fait également partie des matériaux les plus performants en matière d’isolation.

Faire le bon choix sur le container

Pour que le logement atteste une meilleure qualité, il est déconseillé d’utiliser n’importe quel container. Privilégiez les modèles de type « Dry » qui ont été utilisés pour le transport de marchandises non toxiques. Ils n’ont plus besoin de procédure de dépollution avant l’usage. Le container doit répondre à la norme ISO et aux critères imposés par l’Organisation internationale de normalisation.

Sachez également que les containers se déclinent en plusieurs styles. Le choix est en fonction des besoins. Les adeptes de grandes baies vitrées peuvent opter pour le modèle dit « Open top ». L’installation de verrière est possible sur toute la longueur du module. Il existe aussi une diversité de tailles. Il est tout à fait possible de jouer sur ces dernières pour personnaliser le résultat. Le propriétaire peut s’amuser à créer différents modèles grâce aux multiples teintes disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.