0

L’hypertrophie mammaire : un confort physique, fonctionnel et psychique

La réduction mammaire est souvent souhaitée lorsque la taille de la poitrine provoque des problèmes de santé. Suivez cet article pour savoir l’hypertrophie mammaire, le déroulement et les bénéfiques de l’intervention chirurgicale.

Une forte poitrine peut être un réel handicap physique, fonctionnel et psychique.Les femmes ayant ce problème ressentent fréquemment une sensation de gêne accompagnée de douleurs au niveau du dos, des épaules et dans la colonne vertébrale. De plus, le développement excessif de la glande mammaire peut toucher également les hommes. Généralement et de façon temporaire, elle apparaît durant la période de puberté grâce à la diminution du taux de testostérone. Il est important d’arrêter de fumer un mois avant et après l’opération, car il augmente le risque de nécrose. Par conséquent, le tabagisme retarde la cicatrisation et la guérison de la peau. Il est conseillé aussi d’arrêter toute prise de contraceptif pour éviter le risque de phlébite.

Qu’est qu’une hypertrophie mammaire ?

Une hypertrophie mammaire se caractérise par une lourdeur excessive de la poitrine due au développement anormale de la glande mammaire. Cet excès de volume peut apparaître dès la puberté, suite à une grossesse ou encore dans le cas d’une perte de poids importante. En effet, cette hypertrophie est souvent accompagnée d’une ptôse mammaire, parfois asymétrique et d’une sensation de douleurs au niveau du cou, des épaules et du dos. Il est important de mentionneraussi les troubles psychologiques que la patiente peut subir avec les regards vulgaires des autres.

Le déroulement de l’opération de l’hypertrophie mammaire

En fonction de l’ampleur de l’hypertrophie, l’opération, qui se déroule sous anesthésie générale, dure en générale entre une heure et demi et deux heures. Selon l’importance de l’intervention, c’est-à-dire du volume retiré et de l’anatomie de la patiente, la durée de l’hospitalisation diffère de 1 à 3 jours. En effet, le temps opératoire prévoit plusieurs étapes. Le chirurgien commence tout à bord à dessiner préalablement les cicatrices d’incision sur la poitrine avant l’entrée au bloc. Ensuite, il va procéder par le retrait des excès de tissus responsables de l’hypertrophie mammaire . Puis, il doit reconnecter et remodeler la glande mammaire restante dans le but d’obtenir un galbe rond et esthétique. Finalement, un pansement est mis en place pour assurer une bonne guérison et une meilleure cicatrisation.

Les bénéfices de la chirurgie de la réduction mammaire

L’amélioration esthétique de la poitrine est souvent spectaculaire suite à une réduction mammaire. La patiente observe les résultats finaux au bout de 2 à 3 mois de l’acte chirurgical. Ce temps est important afin que l’œdème se résorbe et que les tissus mammaires s’assouplissent et s’adaptent au nouveau volume. Si la patiente suit attentivement les consignes de son chirurgien, la cicatrisation sera faite dans les meilleures conditions possibles et la cicatrise s’estompe avec le temps. Outre l’aspect esthétique, la patiente retrouve enfin un confort physique au niveau de la posture et moins de tension ressentie dans le dos, les bras et le cou. De plus, le confort psychologique n’est pas négligeable suite à la chirurgie de la réduction mammaire. La patiente sera plus confiante et sûre d’elle et retrouve enfin son aisance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *